Email melkal@melkal.fr | Twitter @melkalApp

Matériel de caisse
... ou pas !

melkal est agnostique en matière de matériel de caisse. C'est un atout, car si vous en avez besoin, il gère douchette code-barre, imprimante-ticket, et tiroir-caisse.

L'impression des tickets de caisse a d'ailleurs fait l'objet de beaucoup d'attention, puisqu'elle est fiscalement protectrice (c'est le ticket de caisse original signé qui est directement imprimé, sans retraitement intermédiaire comme c'est souvent le cas) et qu'elle peut être lancée à partir de n'importe quel type d'appareil : montre connectée, smartphone, iPod touch, tablette, ordinateur de bureau ou portable, et bien sûr caisse tactile.

Mais si vous n'avez pas besoin de matériel de caisse, melkal sera aussi très à l'aise, puisqu'il a été conçu dès l'origine pour prendre en compte ces nouveaux environnements "sans caisse".

Pour savoir si vous avez besoin ou non d'un ou plusieurs matériels de caisse, il n'y a pas vraiment de règle, tout dépendra de votre activité, de votre fonctionnement, et de la présence ou non de matériels déjà achetés.

Travailler entièrement sans matériel de caisse est tout de même plus adapté à certaines activités, les activités de service ou d'artisanat par exemple (boulangerie, salon de coiffure, institut de beauté, salon de toilettage, cordonnerie...) ou encore les food trucks et camions à pizza.

Pour les autres activités, c'est très variable, et il n'y a que vous qui pouvez en être juge, selon votre organisation.

Regardons en détail chaque environnement :

Avec matériel de caisse

Vous pouvez avoir besoin d'un ou plusieurs périphériques de caisse :

• Lecteur code-barre : une douchette code-barre peut être utilisée avec melkal, qu'elle soit connectée à votre ordinateur ou votre caisse via USB, clavier (WEDGE), ou même WIFI ou Bluetooth à partir du moment qu'elle fonctionne en émulation clavier (cas de 99% des configurations).

Pour les mobiles (Apple IOS ou Android), vous pouvez utiliser une "coque-scanner" très pratique. Cette coque englobe le mobile (comme une coque de protection, mais en plus épaisse) et vous permet de scanner des codes-barres facilement et très rapidement en toute mobilité et sans avoir besoin d'un appareil séparé.

• Imprimante-ticket : pour utiliser une imprimante-ticket (ou même une imprimante classique jet d'encre ou laser), il faut que le point de vente soit équipé d'un appareil Windows (Caisse tactile, ordinateur, portable, tablette surface pro...). Si vous n'en possédez pas, un simple netbook ou même une clé Windows (entre 100 et 200 euros) suffisent.

L'appareil Windows servira donc de relais pour l'impression. C'est nécessaire et utile afin que l'impression soit fiscalement irréprochable, qu'elle puisse être commandée de n'importe quel type d'appareil (même une montre) et système d'exploitation (Apple Mac, PC Windows et Linux, mobiles Apple IOS, mobiles et montres Google Android, mobiles Firefox OS...), que vous n'ayez pas besoin de paramétrer un routeur et risquer d'ouvrir une brèche dans votre réseau, et que vous puissiez utiliser une imprimante bureautique si vous le désirez.

Nous avons donc fait ce choix pour toutes ces raisons et aussi car lorsqu'il y a des périphériques de caisse, il y a quasiment toujours une caisse tactile Windows présente. Cette dernière sert donc de caisse centrale et de point de relais pour l'impression.

• Imprimante bureautique (jet d'encre ou laser) : Ce type d'imprimante standard peut être utile dans certains cas, comme l'impression occasionnelle de tickets de caisse, l'impression d'étiquettes ou de rapports, etc. La connexion de ce type d'appareil se fait de la même façon qu'avec les imprimantes-tickets (voir paragraphe précédent).

• Tiroir-caisse connecté : pour qu'un tiroir-caisse puisse automatiquement s'ouvrir lors de l'impression du ticket de caisse, il suffit qu'il soit connecté à l'imprimante-ticket (cas des 99% de configurations existantes).

• Afficheur-client. Bâton, carte, ou clé d'identification... : Nous ne gérons pas ces périphériques, car nous considérons qu'ils ne sont plus d'actualité à l'heure des mobiles et des applications client. Les mobiles permettent d'individualiser les actions, et les applications permettent aux clients de visualiser leur ticket de caisse sur leur mobile, y compris en temps réel lors de l'achat.

Sans matériel de caisse

Cette configuration est possible avec melkal grâce à plusieurs éléments :

• melkal peut entièrement fonctionner sur mobile ou tablette. Il n'y a donc plus besoin de caisse tactile ou d'ordinateur disgracieux avec sa cohorte de câbles...

• Chaque vendeur pouvant utiliser un mobile (n'importe lequel, même le leur, même un mobile Android de quelques dizaines d'euros), il est facile pour le vendeur de montrer le contenu du ticket au client avant que celui-ci paye.

• Le client peut aussi visualiser sur son propre mobile (y compris dès son premier achat) le détail de ce qu'il achète avant même de payer. Tous ses anciens tickets de caisse sont aussi visibles sur son mobile.

• Pour le tiroir-caisse, vous pouvez utiliser bien sûr n'importe quel tiroir du comptoir de vente, mais comme les ventes sont individualisées grâce aux mobiles, chaque vendeur peut aussi être responsable de ses propres encaissements, un peu comme dans les cafés et brasseries.

• Si vous voulez scanner les articles, vous pouvez utiliser une petite "coque-scanner" qui englobe le mobile (voir les explications en début de page). L'ensemble reste donc pratique, autonome, et sans-fil. Vous conservez votre mobilité.

• Pour l'encaissement des CB, le TPE reste obligatoire, mais n'oubliez pas que les clients (les plus réguliers) peuvent aussi régler à partir de leur mobile grâce à l'application client.

melkal reste donc totalement ouvert concernant la configuration matérielle. Il est aussi très facile de l'utiliser en déplacement pour des livraisons, prestations à domicile, etc.

® marques et logos déposés - melkal fonctionne sur les appareils de ces systèmes d'exploitation

  • ® marques et logos déposés - melkal fonctionne sur les appareils de ces systèmes d'exploitation